Transformer la technologie en atout pour la sécurité

Published: 14 août 2020 09:00:00

Le domaine des communications critiques est confronté à une pression et à des changements sans précédent. Pour vous aider à mieux comprendre ces challenges, nous avons demandé à certains experts du secteur de donner leur point de vue sur l’avenir des communications critiques et sur les défis auxquels les nombreuses organisations sont confrontées.

Retrouvez dans cette interview le point de vue du Professeur Holger Mey (Head of Advanced Concepts - Airbus Defence and Space) sur ce sujet (Interview traduite de l'Anglais)


Professeur Holger Mey - Head of Advanced Concepts - Airbus Defence and Space

SNUC-2019-Holger-Mey_Photo_PasiSalminen

Le professeur Holger Mey, né en 1958 à Flensbourg en Allemagne, est Head of Advanced Concepts pour Airbus Defence and Space (Allemagne) et professeur honoraire à l'Université de Cologne. Avant de rejoindre Airbus en 2004, le professeur Mey a travaillé en tant que consultant et analyste des politiques indépendant.

Il définit son rôle comme suit : « penser à l'avenir, c'est essayer de comprendre les futurs défis sécuritaires afin de mieux comprendre les futures exigences d'un client et de l'entraîner dans un dialogue sur les solutions possibles ».


La technologie est au moins aussi utile que la mission ou la tâche qu'elle assiste. Par exemple, nous savons tous que les aéronefs sans pilote (les drones) sont la réponse, mais quelle est la question ? Nous devons comprendre dans quel but nous utilisons la technologie 


Comment les nouvelles technologies et les technologies émergentes affectent-elles les environnements urbains ?

En matière d'optimisation des infrastructures, des services, des chaînes logistiques, des commodités, du trafic, etc., l'organisation globale de l'environnement urbain est transformée par l'application généralisée de l'intelligence artificielle (IA) et des capteurs. Les processus urbains deviendront plus rapides, plus économiques et plus fiables pour le bénéfice de tous. Toutefois, ces technologies risquent également d'être vulnérables aux cyber-attaques qui pourraient perturber les processus. Nous devons nous assurer que nos activités sont à la fois sûres et sécurisées.

Quelles sont les menaces et opportunités induites par ces technologies ?

Alors que la technologie peut rendre les systèmes et les processus plus fiables et plus efficaces, elle crée également des vulnérabilités en termes de perturbation et de manipulation. Les technologies de surveillance, par exemple, rendent les zones urbaines plus sûres, aident à éviter les accidents et permettent aux gens de se sentir plus en sécurité, mais elles peuvent également être utilisées pour contrôler le comportement social. Et la surveillance sera bientôt partout. Dans de nombreux pays, les chambres d'hôtel sont à la fois mises sur écoute et truffées de caméras. Alors faites attention à ce que vous dites et à ce que vous faites…

La technologie est à double tranchant. Prenons l'exemple de la voiture autonome. Il y a peu de chances qu'une voiture contrôlée par IA écrase un piéton qui traverse la route. Elle freinera et s'arrêtera automatiquement. Mais les piétons prendront alors l'habitude de traverser la route à tout moment en sachant qu'ils sont en sécurité. Cela entraînera des perturbations du trafic et nous constaterons que l'égoïsme des individus trouble l'intérêt collectif.

Pour éviter cela, nous pourrions soit programmer la voiture pour qu'elle écrase les piétons, soit déployer la surveillance. Avec une surveillance constante, les gens savent que si leur comportement interrompt le trafic, ils auront une amende. S'ils recommencent, l'amende augmentera jusqu'à ce qu'ils soient finalement emprisonnés. Beaucoup auront un problème avec cette approche, mais la société serait alors tributaire du comportement responsable de chacun. Étant donné que la surveillance et le contrôle seront de toute façon déployés, la discussion ne doit pas seulement s'arrêter à notre vie privée, elle doit également s'étendre à la manière dont nous nous protégeons contre l'égoïsme des individus et dont nous garantissons les libertés dans notre société.

Selon moi, les vraies questions portent sur (1) quelles valeurs nous pouvons contrôler et (2) qui contrôle les contrôleurs.


“La disponibilité de communications continues, fiables et sécurisées changera le fonctionnement des organismes de sécurité publique. La tendance à la centralisation continuera alors que les forces de sécurité publique acquerront une connaissance absolue de la situation via une connectivité et un échange de données complets


Comment le rôle des utilisateurs de communications de sécurité publique évolue-t-il avec la technologie et quelles sont les tendances qui se dessinent pour les utilisateurs ?

La disponibilité des communications continues, fiables et sécurisées changera le fonctionnement des organismes de sécurité publique. La tendance à la centralisation continuera alors que les forces de sécurité publique acquerront une connaissance absolue de la situation via une connectivité et un échange de données complets. Elles connaîtront systématiquement le statut et la capacité de réaction de leurs ressources et seront en mesure d'optimiser et de coordonner les interventions pendant les incidents.

Toutefois, bien que la centralisation ait des avantages en termes d'économie et d'efficacité, elle nous rend également vulnérables. Nous devons garantir la résilience et la sécurité. Lorsque tout est interconnecté, l'ensemble est plus vulnérable. Par exemple, un réseau de distribution d'énergie décentralisé, avec chaque maison et chaque bâtiment générant sa propre électricité, pourra mieux résister à une attaque qu'un réseau électrique centralisé. Un assaillant ne pourrait pas détruire la société en mettant les centrales ou les lignes électriques hors service. Il faudrait neutraliser des bâtiments ou même des petites zones géographiques, ce qui est bien plus difficile. De même, un pompier pourrait se retrouver à lutter contre un incendie sans que le centre de contrôle l'ait contacté. Le centre de contrôle tend également vers la micro-gestion, ce qui mène souvent droit à la catastrophe.

Vous ne pouvez pas garantir une sécurité absolue, la question n'est donc pas uniquement de savoir comment prévenir les attaques, mais plutôt comment y survivre. La résilience et la gestion des conséquences sont la clé. La technologie moderne ne doit pas seulement soutenir le réseau et la connectivité, mais également admettre des systèmes individuels et autonomes décentralisés.
Si j'étais urbaniste, j'inviterais les pirates informatiques à essayer de détruire la ville – lors de simulations, bien sûr – pour comprendre ses points faibles et savoir comment faire face aux perturbations.

Quelles sont les menaces et opportunités induites par l'intelligence artificielle ?

L'IA est un moyen de donner du sens aux choses que l'on mettrait autrement des années à comprendre. L'IA peut analyser plusieurs éléments et de nombreuses informations simultanément. C'est pourquoi elle est si efficace en matière de diagnostic médical, et même meilleure qu'un médecin qui ne peut pas tout mémoriser.

Un jour, l'IA ira au-delà de ce que l'on peut faire intellectuellement car elle n'est pas limitée comme le sont les systèmes biologiques. L'utilisation de l'intelligence par des machines est une chose, mais les humains sont capables de raisonnement et de conscience. Nous devons décider du rôle de l'IA si nous ne voulons pas finir dans un zoo où les robots riraient de nous.

L'IA nous oblige à penser à ce qui fait de nous des humains et au rôle que nous devrions avoir dans le futur. Elle nous fournit rapidement des conseils et des connaissances mais, comme pour tout, il y a des risques et tout dépend de la manière de l'utiliser. Nous devons réfléchir à ce que nous voulons.


Les avis et les opinions exprimés dans le présent document n'engagent que la personne interrogée et ne reflètent pas nécessairement la position ni la politique officielle d'Airbus.

Ne ratez aucun article du blog en recevant une notification par email à chaque nouvel article publié.

 

Le blog Intelligence Collaborative tente de vous éclairer sur le futur des communications critiques en s'intéressant aux tendances du domaine, notamment l'évolution hybride de la PMR ou encore le marché croissant des applications professionnelles.